Les soins proposés

Bilan-diagnostic Masso-kinésithérapique:

Lors de la première séance:

  • Un entretien : je recueille différents éléments, l’histoire de votre maladie, vos antécédents médicaux, votre environnement professionnel, social et sportif, vos attentes…
  • Un examen : je recherche les différents déficits de votre organisme. Les troubles cutanés, trophiques, musculaires, articulaires, pulmonaires et neurologiques.
  • Mise en place d’un diagnostic kinésithérapique et choix du traitement. 
  • Le nombre et la fréquence des séances seront alors établis.

 

Prise en charge de différentes pathologies:

  • Rhumatismales : Arthrose, cervicalgie, lombalgie, dorsalgie, tendinite, spondylarthrite ankylosante…
  • Traumatiques : Entorse, Fracture, pathologie musculaire…
  • Neurologiques : Hémiplégie, paraplégie, parkinson…
  • Veineuses et lymphatiques : insuffisance veineuse, prise en charge post cancer du sein…


La Kinésithérapie respiratoire :

La kinésithérapie respiratoire améliore la qualité de vie de nombreux patients, enfants comme adultes. Elle assure le travail ventilatoire et le désencombrement des voies aériennes.

Elle se base sur la pratique de pressions manuelles thoracique et abdominale, indolore, pratiquées sur le temps expiratoire (Augmentation du Flux Expiratoire AFE). Le clapping n’est plus une pratique utilisée.

Le désencombrement des voies aériennes et le travail ventilatoire peuvent se faire avec l’utilisation de matériels (Triflo®, voldyne®, spiromètre, aérosols…).

Particularité de la prise en charge chez l’adulte:

  • Elle se déroule régulièrement en cas de maladies des voies aériennes chroniques (BPCO, emphysème, asthme…) afin de prévenir une exacerbation. La prise en charge permet d’éduquer le patient à une bonne hygiène de vie.
  • En période aiguë avec une fréquence de séances augmentées pour assurer une évolution plus rapide et moins grave de l’exacerbation.
  • Avant ou après une chirurgie abdominale ou thoracique: La capacité pulmonaire des poumons doit être travaillée pour améliorer les suites post-opératoires.

Particularité de la prise en charge chez l’enfant:

C’est, fréquemment, une prise en charge dans l’aiguë des pathologies respiratoires (Bronchiolite, asthme…).

  • Les séances sont journalières afin de surveiller (signes de lutte, état clinique, saturation…) et d’améliorer la ventilation de l’enfant. L’objectif final est d’assurer une bonne alimentation de celui-ci.
  • La désobstruction des voies aériennes supérieures (nez, arrière gorge) est nécessaire chez l’enfant. Il faut pratiquer un drainage rhino-pharyngé (DRP) ou une aspiration nasale.
  • L’éducation des parents à la surveillance, à l’utilisation des aérosols, du DRP et d’une meilleur hygiène de vie pour leur enfant.
  • L’enfant doit être à jeun depuis 2 heures avant la séance.
  • En savoir plus: les conseils de votre kiné.